« Poyet, le sonnet d'Isou et le parapluie | Accueil | LVMH rhabille les lettristes d'étrange façon, par Bernard Girard »

30/03/2013

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.